Épilation des aisselles : 5 solutions pour moins souffrir et se débarrasser de nos poils !

Alors que le #Jegardemespoils s’est démocratisé ces derniers mois dans la société, il faut bien l’admettre, nous ne sommes toutes prêtes à suivre le moment au pied levé ! Cohabiter avec notre pilosité ? Pas vraiment ! A contrario, nous aurions plutôt tendance à chercher à l’éradiquer sur certaines zones du corps. Et justement, aujourd’hui, intéressons-nous de plus près aux meilleurs moyens pour s’épiler les aisselles sans souffrir. Quiconque a déjà épilé cette zone sait qu’elle est fragile. Entre les poils de repousse qui grattent, les inflammations de peau liées à l’épilateur électrique et la douleur procurée par la bande de cire, quelle méthode faut-il préférer ?

Le rasoir : se débarrasser des poils rapidement et sans douleurs mais…

épilation rasoir

Évidemment, quand il s’agit de nos aisselles fragiles, la première technique d’épilation à laquelle on pense, c’est le rasoir. Rapide, pratique et facile à utiliser, il permet d’obtenir un résultat net et doux en quelques secondes. Si l’on compare le rasoir aux autres méthodes en termes de douleurs, c’est sans aucun doute le plus agréable à utiliser. Seul inconvénient : il faut se raser très régulièrement pour ne pas voir les poils repousser. Le rasoir coupe le poil, il renforce donc la pilosité ce qui peut créer des boutons sous peau et autres désagréments dont on se passerait bien au quotidien. Autrement dit, si on cherche une méthode d’épilation sans douleur, il est parfait, mais attention aux effets secondaires de l’épilation au rasoir ! Pour en finir avec les poils sur le long terme, ce n’est pas franchement la meilleure des idées.

L’épilation laser : la méthode la plus efficace pour être tranquille

L’épilation laser 

C’est un fait, parmi toutes les méthodes d’épilation proposées, l’épilation laser est celle qui offre le meilleur des résultats. Effectivement, l’épilation des aisselles au laser, c’est du définitif ! Après avoir terminé ses séances d’épilation, 80% à 95% des poils ne pointeront plus jamais le bout de leur nez. Cette efficacité est due à une innovation ingénieuse qui permet de détruire le bulbe afin qu’aucun poil ne puisse venir y pousser. Comment ça marche ? Un faisceau lumineux traverse l’épiderme pour capter les pigments présents dans la racine du poil. Ce dernier est ensuite transformé en chaleur pour anéantir le bulbe et stopper la pousse des poils. Sur une zone aussi petite que l’aisselle, les séances sont généralement peu nombreuses et quelques mois suffisent pour enfin apprécier la vie sans poils sous les aisselles. Terminées les éternelles séances d’épilation hebdomadaires ou mensuelles !

Contrairement aux idées reçues, l’épilation au laser pour les aisselles est plutôt indolore. Il est d’ailleurs anormal de ressentir une brûlure ou des piqûres intenses. Cela peut être le signe que l’appareil est mal réglé. Afin de vous assurer d’avoir une épilation de laser de qualité, rendez-vous toujours dans un centre agréé. Certains centres spécialisés ou cliniques de médecine esthétique utilisent des appareils équipés d’un système cryogène intégré (plus de détails sur la Clinique des champs Elysées).

Grâce à cette fraîcheur, les picotements, les rougeurs et les éventuelles douleurs associées sont largement atténuées.

Le prix des épilations au laser vous freine ? Calculez rapidement combien vous coûte vos épilations sur une vie ? Vous vous rendrez rapidement compte du plus à y gagner.

La cire pour s’épiler les aisselles : bonne ou mauvaise idée ?

La cire pour s’épiler les aisselles 

La cire chaude est une méthode efficace pour peu qu’on ait la bonne technique pour s’épiler. Elle arrache le poil à la racine ce qui prolonge la repousse par rapport à d’autres méthodes. Toutefois, elle peut venir irriter la peau et les risques de brûlures existent. Enfin, et c’est un sacré inconvénient pour elle, elle n’est pas sans douleur. A moins que vous soyez une habituée et que vous pratiquiez l’épilation des aisselles à la cire depuis plusieurs années, il se peut que vous sautiez de votre fauteuil pour les premières bandes retirées.

Crème dépilatoire : un point pour le côté indolore

crème dépilatoire

Vient ensuite la crème dépilatoire. Sur le plan douleurs, elle est à moins 50 ! Évidemment, son avantage c’est bien qu’elle est douce et facile à utiliser. Elle désagrège le poil en quelques minutes en s’attaquant à la kératine. Toutefois, il faut bien la choisir pour ne pas irriter sa peau. Il en existe aujourd’hui des biens plus naturels dans leurs compositions.

Si elle est une solution pratique pour celles qui ont une très faible pilosité, elle est un peu plus contraignante pour les femmes avec une forte pilosité. Ces dernières seront obligées de l’utiliser régulièrement puisqu’elle ne détruit pas le poil à la racine !

L’option lumière pulsée pour une épilation semi définitive

L’option lumière pulsée pour une épilation semi définitive

Souvent confondue avec le laser, la lumière pulsée n’utilise pas la même technique. Elle émet une longueur d’ondes d’énergie plus faible que le laser. Elle est plus diffuse et nécessite beaucoup plus de séances que le laser pour parvenir à ses fins. Si elle permet de retirer une partie des poils et d’espacer les repousses, elles nécessitent tout de même des retouches régulières, le résultat n’étant jamais définitif. Enfin côté douleurs, cela dépend en partie de votre sensibilité, mais elle ne vous épargne pas de quelques picotements désagréables. A vous de voir quels types de douleurs vous êtes capables de supporter.

 

A ne pas manquer

Restons connectés !

223,268FansJ'aime

Pour continuer la lecture

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Rejoignez notre Newsletter !
Bulletin d'information 100% beauté directement dans votre boite mail : astuces, tendances et nouveautés !
M'inscrire
Sans spam ni publicité ! Désinscription possible à tout moment !
close-link