La Palette Double Exposure – Smashbox

1421

Coucou tout le monde! Comment allez vous? Moi, super, je suis plus que ravie de vous présenter la fameuse palette Double Exposure de Smashbox. J’aime beaucoup cette marque  qui depuis  quelques temps, propose des produits d’une super qualité; j’ai notamment le format voyage de la palette Full Exposure (la grande sœur de celle-ci, aux tons nudes et chauds), ainsi que quelques pinceaux. En plus, sur leur site officiel, la marque propose régulièrement des offres, des cadeaux… Si comme moi vous aimez les bons plans et les petites surprises, abonnez vous à leur newsletter. Mais assez bavardé, aujourd’hui  je vous présente la palette Double Exposure!

Présentation

Sur le papier, la palette Double Exposure c’est ça:
14 ombres à paupières qui se transforment en 28 teintes différentes, avec juste un peu d’eau!

Pour quel type de maquillage ?
Cette palette exceptionnelle crée déjà le buzz Outre-Atlantique : plus intenses, plus scintillantes ou plus métalliques, ses ombres à paupières offrent des possibilités infinies !

Comment l’utiliser ?
Pour de meilleurs résultats, humidifiez d’abord le pinceau, puis tapotez-le sur votre main ou absorbez l’excès d’eau à l’aide d’une lingette en coton. Trempez le pinceau humide dans le fard. Un pinceau humide est plus efficace qu’un pinceau mouillé.

Contenu

La palette se trouve dans une belle boite en carton (que je conserve pour chacune de mes palettes, pourquoi? parce que je les trouve jolies et qu’il y a quelques fois quelques infos utiles dessus, on se trouve des excuses comme on peut, lol). A l’intérieur de la boite on découvre la fameuse palette (encore heureux) ainsi qu’un dépliant nous proposant des maquillages (jour, soir, idéal) en fonction de la forme de nos yeux.
Je trouve cette idée vraiment sympa car quelquefois, à force de se maquiller quotidiennement, on le fait vite et bien, et on prend de mauvaises habitudes et du coup, on en oublie les bases et ce qui nous va le mieux. Dommage qu’il ne soit pas en couleurs, mais il est tout de même très bien réalisé et compréhensible.

Mais ce n’est pas tout, on trouve aussi une « fiche » nous présentant les couleurs et leurs petits noms, ainsi que l’effet qu’elles prennent une fois humidifiées. Ce qui nous permet d’avoir une idée du résultat. J’apprécie beaucoup ces petits détails en plus, qui te permettent d’apprendre de nouvelles choses, de nouvelles techniques, ce sont de délicates et utiles petites attentions; que je conserve aussi et que je ne sais plus ou ranger!

Packaging

La palette est assez simple mais classe: un étui en carton rigide, aimanté avec un miroir à l’intérieur (je vous avoue que je ne me sers jamais de ces miroirs, mais il faut dire que c’est tout de même pratique pour les retouches, les voyages…et ça rend le produit plus classe). La palette est fournie avec un pinceau, double-embout: biseauté et rond (que l’on ne voit pas sur cette photo, j’ai oublié de le remettre dedans).

Couleurs, Pigmentation

La palette se compose donc de 14 fards, secs, que l’on peut humidifier et ainsi obtenir 14 fards supplémentaires. Smashbox a composé un mélange de « rendus »:

– des fards mats tel que le noir.
– des fards satinés/irrisés.
– des métalliques comme le bleu et le marron.

La palette est assez large avec des teintes claires et d’autres très foncées, on passe donc par des couleurs violacées/prune, bleutés, rosées/pêche, marronées… sans oublier une teinte très light et le fameux noir.

swatch double exposure

La pigmentation est assez variée: certains fards sont très colorés à secs, notamment les rosées/pêches, prunes et marronées, par contre je suis très déçue du noir, qu’il soit sec ou humide, ça « pêche » un peu, lol. Comparé au noir de la Naked 3 ou de la Semi-Sweet, ça n’a rien à voir. Les fards sont relativement poudreux, il faut bien tapoter son pinceau avant d’apposer la matière, mais ils tiennent bien.
Le bémol: ils piquent les yeux non je n’ai pas fait exprès de me mettre le pinceau dans l’œil mais le matin, parfois, le réveil est rude et la maquillage d’autant plus, et hop! dans l’oeil! Ça m’a titillé mais ils piquent pas mal. Soyez plus adroite que moi.

Pinceau double embout

Le pinceau, muni d’un embout rond pour appliquer les fards, secs ou humides et un embout biseauté, pour appliquer les fards au ras des cils ou en guise d’eyeliner. Les pinceaux 2 en 1 je trouve ça très pratique, ça permet d’être plus rapide, de ne pas avoir 50 pinceaux… ils appliquent bien les fards et les mélangent également très facilement. Ils sont doux, utiles, pratiques, efficaces et s’utilisent sec ou humide.

Bilan

Ne parvenant pas vraiment à savoir si j’aime ou pas cette palette (indécise!) je vous propose une conclusion sous forme de: « J’aime/J’aime pas ». J’espère que cela ne vous gênera pas et vous guidera  pour vos futurs achats.

J’aime :
– Les teintes variées (violacées, rosées, marronées…) permettant une multitude de looks.
– Il est possible de créer de nombreux look grâce à des teintes très claires et d’autres bien plus foncées.
– On peut passer de 14 à 28 couleurs avec des teintes mates, irisées, satinées ou métalliques.
– Le pinceau double-embout fourni.
– Le livret tutoriel inclus.
– Le packaging aimanté de la palette, bien pratique pour le rangement ou le transport.
– L’écrin est en carton rigide, résistant et ne cassant pas.

J’aime moins :
-Quelques fards sont très poudreux et piquent les yeux.
– Le manque de pigmentation du fard noir.
– Les fards s’appliquent plus facilement avec le pinceau fourni qu’un autre, surtout pour l’utilisation humide.

Il y a quand même plus de côté positifs vu comme ça, ça me permet d’y voir plus clair.

Allez-vous craquer ?
Vous plait elle ?