Candlelight Glow de Too Faced

830

Candlelight glow Too faced

Si je vous parle de Too Faced ? A quoi pensez-vous ? À la Chocolate Bar ? À la Semi Sweet ?
Allez, un petit indice ! Si je vous parle d’enlumineur ou d’highlighter, ça vous éclaire ? Je vous parle là du Candlelight Glow, inconnu au bataillon, il mérite pourtant sa part de gloire.

Pour vous parler franchement, je n’ai jamais vraiment porté d’highlighter jusqu’à présent, et même en ayant celui de Sleek dans ma trousse, je n’ai que très rarement ressenti le besoin d’en mettre. Mais ça c’était avant ! :p

Candlelight glow Too faced 3

Bon et si on parlait du Candlelight Glow à présent ?

Comment j’ai connu ce petit bijou ?! Et bien je l’ai reçu pour Noël de la part d’une amie très chère et je la remercie encore de cette trouvaille ! Moi qui n’utilisais pas d’highlighter je me retrouve à utiliser le sien tous les jours, c’est vous dire !

Mais comment est-il ? Comme vous pourrez le voir sur les photos, il est carrément canon ! (oui on peut dire ça d’un enlumineur :p ).
Il l’est tellement que je n’osais même pas m’en servir de peur d’effacer le joli dessin de chandelier gravé dessus !

Candlelight glow Too faced 4

Too Faced a encore une fois mis le paquet. Comme avec tous ses produits d’ailleurs.

Niveau Packaging, le boîtier est solide et dispose d’un miroir, le produit idéal à emporter avec soi en vacances ! L’enlumineur est bien pensé, car vous avez la place de loger un pinceau dans chacune des deux parties ce qui n’est pas souvent le cas dans les produits bicolores de ce genre. Bref, beau et efficace !

Zoom sur le produit :

L’highlighter est séparé en 2 parties nacrées, une rose (un rosé froid) et une beige (un doré).
Les deux couleurs mélangées donnent une couleur champagne dorée très lumineuse. Pas de paillettes à l’horizon, pas d’effet « boules de Noël », le pire est évité !

Candlelight glow Too faced 2

Le fini est modulable, ce qui permet d’accentuer plus au moins l’effet « lumière », que vous vouliez quelque chose de subtil ou de plus voyant.

Au niveau de la texture, elle est sèche (mais douce rassurez-vous) et peut surprendre au premier abord mais pas d’inconfort une fois sur le visage . Et surtout pas de chutes lors de l’application, ni dans la journée.

On peut utiliser cet enlumineur de plusieurs façons, aussi bien sur le visage que sur les yeux pour apporter une touche lumière sous le sourcil ou carrément en ombre à paupières au gré des envies.

Pendant des années j’ai cru que ma peau grasse n’était pas compatible avec l ‘highlighter mais j’avais tort.
Tant que le reste du visage est bien matifié, apporter un fini lumineux donne un effet « vivant » à votre peau. Et depuis que j’ai découvert cela, dur d’y résister !

Candlelight glow Too faced 5

Pour ma part, je préfère utiliser les deux couleurs mélangées que j’applique sur le haut de l’os de la pommette. J’ai le teint très clair et le Candlelight Glow apporte une petite touche d’été sur mes joues avec son léger glow doré.
Associé à un blush corail, c’est la combinaison parfaite pour un teint frais et lumineux ! Vous l’aurez compris, je l’ai essayé et adopté !


Et vous l’highlighter fait-il parti de vos habitudes makeup ?

Succomberiez-vous au Candlelight Glow de Too Faced ?